Biographie Michael Paetzold

Michael Paetzold est né le 19 avril 1963 à Saarbrücken en Allemagne. Il a treize ans lorsque sa famille s’installe en Seine et Marne.

Entre un père maître brasseur et une mère aux talents de cuisinière remarquables, Michaël se prend de passion pour l’agriculture, la terre, ses produits, les saveurs et la table.

Après une scolarité bilingue au Lycée Francois Ier de Fontainebleau, il décroche à Orléans son diplôme de 1er cycle universitaire en Biologie, puis se tourne vers l’œnologie et s’inscrit dans le prestigieux Institut d’œnologie de Bordeaux où il obtient son Titre d’œnologue en 1987. Suivront ensuite 3 années passées dans le laboratoire de recherche de la faculté d’œnologie de Bordeaux sous la direction de Pascal Riberaux Gayon et Denis Dubourdieux qui lui permettront de préparer et valider sa thèse d’université. Entrepreneur dans l’âme, il double en parallèle sa compétence par un diplôme à l’Institut d’Administration des Entreprises de Bordeaux.

Audacieux, il crée aussitôt sa première société, spécialisée dans les procédés œnotechniques. Grand observateur, il analyse et invente des procédés révolutionnaires pour l’époque, établissant de nouvelles références. Ces nombreuses innovations, la plupart brevetées, font éclore sa société à l’international. Il devient le partenaire privilégié de plus de 7000 domaines viticoles dont les plus prestigieux. A leurs côtés, toujours en quête de découvertes, il développe sa connaissance oenologique et la maîtrise des gaz dissous.
En 2006, fort de cette expérience, il se décide à devenir lui même vigneron afin d’exprimer sa sensibilité propre et sa créativité sur un terroir bien particulier à Belesta dans le Roussillon. Sur ces contreforts granitiques des Pyrénées Orientales baignés de lumières il décline toute la gamme des vins blancs et rouges « Mastrio ».

Son esprit curieux doublé d’un ADN scientifique lui révèlent la relation intime entre le vin et l’oxygène. Il conçoit alors tous les bienfaits de la nano-aération dans l’élaboration d’un vin. Son intime conviction est que cette forme d’aération est aussi une voie majeure dans l’expression aromatique d’un vin lors de l’ouverture de la bouteille. Dès lors pendant trois ans il va développer un outil et une méthode révolutionnaires loin des aérateurs habituels, Optiwine, pour le plus grand plaisir des amoureux du vin.

Passion, audace, opiniâtreté sont les valeurs qu’il souhaite transmettre à ses trois enfants. Sa recherche des propriétés de la nano-aération se poursuit encore aujourd’hui dans de nombreux domaines…